Après un an de semi-confinement, nous avons tous besoin de retrouver de l’élan, de l’allant et de l’énergie. Et si nous profitions du printemps pour réveiller notre corps tout en douceur. Cette épreuve, que nous traversons, a bouleversé notre quotidien et nos habitudes : tout est devenu imprévisible et incertain dans une anxiété ambiante élevée. L’Organisation Mondiale de la Santé (O.M.S.) a d’ailleurs mis en évidence une nouvelle pathologie : la « fatigue pandémique », qui serait liée à un manque de vie sociale, culturelle et sportive. Alors pour se remettre en forme, commençons par agir sur les piliers de la santé que sont l’activité physique, l’alimentation et le sommeil ?

1ère clé : (Re)démarrer en douceur

Quitte à s’autolimiter ! Prenez le temps de faire un bilan de votre condition physique et reprenez progressivement pour éviter les blessures. Pensez votre programme de remise en forme comme la reprise d’activités physiques avec douceur. Soyez bienveillants.

Solutions possibles :

• En vous fixant des objectifs réalistes et faciles à intégrer dans votre agenda de la journée. Par exemple : arrêtez de prendre l’ascenseur et montez les escaliers, marchez 30 minutes, faites 3 minutes de corde à sauter, courez en trottinant 5-10 minutes avec de la musique, etc.

• Pour être pleinement bénéfique cette reprise tout en douceur de l’activité physique s’accompagnera d’un rythme de vie sain. C’est-à-dire qu’au réveil vous vous préparez un bon petit déjeuner, vous faites du sport, vous travaillez, vous vous préparez un déjeuner équilibré puis un repas du soir plus léger pour passer une nuit de sommeil réparateur et récupérateur.

2ème clé : Retrouver le sommeil

Selon une étude publiée dans la revue médicale « L’Encéphale » (Hartley, S et al. 2020) les troubles du sommeil engendrés par le stress et la crise sanitaire apparaissent comme une préoccupation majeure. Près de 47% des sondés rapportent une diminution de la qualité de leur sommeil pendant le confinement. Or bien dormir est la clé de voûte d’une bonne santé !

Solutions possibles :

• La méditation, qui permet d’amener un état de calme intérieur.

• La pratique de l’auto-hypnose, qui permet également de modifier son état interne selon ses besoins (pour gagner en sérénité, en apaisement, en légèreté, en sécurité, etc.). A ce sujet, retrouvez mes vidéos de démonstration sur mon compte Instagram : anneclaire_hypnoadel dans la rubrique IGTV.

• La sophrologie, qui permet grâce à des exercices respiratoires de lâcher prise et d’amener la détente corps/esprit.

• La cohérence cardiaque – technique de respiration – qui vise à synchroniser calmement notre respiration, en entrainant une relaxation immédiate.

• La pratique du yoga nidra, en position allongée, qui vise un relâchement total.

3ème clé : Se recentrer

Face aux incertitudes et à l’inquiétude ambiante, revenons au « ici et maintenant ». Rien de tel que de se reconnecter avec soi-même pour s’apaiser et retrouver la forme.

Solutions possibles :

En plus de la méditation et du yoga, outils classiques pour se (re)centrer, il existe aussi le SophroTaichi. Cette méthode, développée par Marc BELHASSEN – enseignant de tai-chi-chuan –, associe sa discipline avec de la relaxation méditative. « Grâce à la sérénité rapide qu’il suscite, à la concentration à laquelle il fait appel et au regain d’énergie qu’il procure, le SophroTaichi apporte force physique et mentale » souligne Marc BELHASSEN dans le magazine ELLE*.

4ème clé : Se débarrasser des problèmes de dos

Les ostéopathes observent que les zones les plus atteintes sont le bas du dos (lombaires) et le haut du dos (cervicales), qui sont des sièges émotionnels. Ainsi, il y aurait une connexion possible entre les émotions que nous éprouvons pendant cette période de pandémie et certaines sensations physiques (notamment des douleurs dorsales).

Solutions possibles :

• Toutes les pratiques posturales pratiquées dans le respect de votre corps et de vos capacités sous l’œil attentif des professionnels de la discipline (Pilates, Hata yoga, stretching postural, etc.).

• Il existe une nouvelle discipline centrée sur l’alignement, la mobilité et la souplesse du dos qui s’appelle Tension Off*. Objectif visé : étirer le corps pour retrouver une bonne posture.

5ème clé : Gagner en énergie

Commencez par chercher quelles sont les activités qui vous font du bien et vous redonnent de l’énergie ! Vous pouvez aussi profiter de l’énergie du printemps pour changer votre routine, y compris vos habitudes alimentaires. Cherchez ce qui vous convient, soyez ouverts et à l’écoute de votre corps et de votre bien-être. Certains sentirons un regain d’énergie avec la pratique du jeûne (intermittent, hydrique, etc.) tandis que d’autres pas du tout.

Solutions possibles :

• La méthode France Guillain peut aussi être une piste intéressante pour ceux qui cherchent à allier une alimentation source de santé et d’énergie. Pour en savoir plus, écoutez le podcast Métamorphose #7 « France Guillain : Optimiser sa vitalité grâce aux Miam ô fruits et Miam ô Cinq » disponible sur Youtube.

• Et la pratique régulière du yoga**, guidée par un « bon » professeur, permet également d’activer l’énergie dans le corps. A condition que cette pratique, quelle qu’elle soit (Hata, Kundalini, Vinyasa, Nidra, etc.), soit enseignée dans le respect des pratiques ancestrales, sans chercher à réaliser des prouesses gymniques ou acrobatiques.

6ème clé : Prendre soin de ses abdos

La sédentarité causée par les confinements, le couvre-feu, le télétravail et l’école à la maison a affaibli notre sangle abdominale. Pourtant, celle-ci joue un rôle déterminant dans notre bien-être corporel. Muscler ses abdominaux permet de prévenir les maux de dos, aident à avoir une meilleure posture et à mieux respirer. De plus en les faisant travailler nous prodiguons des massages à nos organes digestifs, ce qui contribuerait à leur bon fonctionnement.

Solutions possibles :

• La pratique du Pilates, avec ou sans accessoires, accompagnée par un professeur qui sera attentif à votre posture (inclinaison et position du dos, du cou et du bassin). La précision des exercices de cette méthode la rend particulièrement efficace.

• Il existe une nouvelle méthode : le Belly Sculpting (belly-sculpting.com) imaginée par une coach sportive Anaïs Jazmine. Fusion entre le « stomach vacuum » et le Pilates. Selon Anaïs Jazmine : « La combinaison de ces 2 pratiques renforce intensément, rapidement et durablement la sangle abdominale »

Au-delà de tous ces bienfaits, et si le sport était un vecteur de bonne santé ?

C’est ce nous dit le Dr F. SALDMANN – cardiologue et nutritionniste – dans un article intitulé « Haut les corps » publié dans le magazine ELLE* :

« Le plus important est de bouger trente à quarante minutes par jour (marche rapide, vélo d’appartement en téléphonant, par exemple). Non seulement le corps se tonifie, mais il libère également des hormones du bien-être, les fameuses endorphines. Une étude récente est allée plus loin en démontrant que nos muscles fabriquaient l’EcSOD, une enzyme antioxydante qui agit comme bouclier contre le Covid. Bref le sport est le meilleur médicament. »

*Article paru dans le magazine ELLE n°3927 du 26/03/21.

**Pour en savoir plus, lisez l’article « Quel style de yoga choisir ? » dans le magazine GEO Hors-Série intitulé « Les bienfaits du yoga et de la méditation » (février-mars 2021).

 

PRENDRE RENDEZ-VOUS
CONTACTEZ-NOUS