D’un point de vue psychologique, la période inédite que nous traversons, a des répercussions variables d’une personne à l’autre. Certains ont adoré leur nouveau mode de vie induit par le confinement, d’autres ont détesté. La période de déconfinement a enregistré les mêmes phénomènes mais à l’envers. C’est à dire que ceux qui se sentaient si bien dans leur cocon se sont sentis démunis, voire menacés à l’idée de sortir de chez eux face à cet ennemi invisible.

Connaître son propre rythme : Comment déterminer son temps idéal de sommeil ?

Comme tous les êtres vivants nous avons des rythmes. Certains sont des “gros” dormeurs et d’autres des “petits” dormeurs. Certains sont du matin, du soir ou indifférents. Ainsi c’est comme si chaque personne avait une carte d’identité de ses rythmes, qui conditionnerait notre humeur, notre énergie, notre résistance au stress. Vous comprendrez facilement que le fait de ne pas respecter son propre rythme pourrait augmenter votre sensibilité, votre irritabilité, votre fatigue, voire votre anxiété.

Confinement et troubles du sommeil.

Selon une enquête du réseau Morphée, c’est 47% de la population interrogée (1800 personnes dont 77% des femmes de 35-40 ans), qui a eu des troubles du sommeil pendant le confinement. 30% ont déclaré dormir “comme d’habitude” et 13% “mieux que d’habitude”. Cette enquête a aussi révélé une diminution de la qualité du sommeil, une augmentation de sa durée, un décalage des horaires vers le soir avec des horaires de lever plus tardifs.

Que se passe-t-il quand nos rythmes dérapent ?

Quand plus rien ne vous oblige à vous lever le matin, et aussi, quand parfois il est possible de télétravailler, certains ont commencé à faire des grasses matinées et donc à s’endormir plus tard le soir. Au détriment de ceux “du matin” ! Et inversement, certains ont commencé à s’ennuyer et à se coucher plus tôt le soir, perturbant leurs nuits, à se réveiller tôt le matin en petite forme, avec aussi parfois le moral en berne. A ce sujet le Docteur Patrick Lemoine -psychiatre, docteur en neurosciences, spécialiste du sommeil- déclare que : “se lever trop tard déprime et se lever trop tôt angoisse ! D’où cet impératif de se connaître et de respecter son organisation temporelle.”

Quelles sont les solutions ? Comment retrouver ses bons rythmes ?

• Si vous aviez tendance à déprimer à pendant le confinement, veillez à vous lever plus tôt ;

• Si vous aviez tendance à vous angoisser, il serait peut-être bénéfique de vous lever plus tard.

Privilégier les repas à heures fixes en évitant les grignotages, manger lentement dans le calme en prenant le temps de mastiquer. L’activité physique est importante aussi pour retrouver son bon rythme : bouger et (bien) respirer. En pratiquant un sport que vous aimez, une activité qui vous procure du plaisir et du bien-être, cela peut-être le running, la marche, la natation, le yoga, le Tai-chi-chuan, le Qi Gong.

Et s’exposer à la lumière du soleil… et respirer !

D’autres approches peuvent également être bénéfiques, si elles vous plaisent, comme par exemple la pratique de la méditation zen, des arts martiaux qui apprennent à leurs pratiquants la maîtrise du souffle (Judo, Kung-fu, etc…), ou des méthodes de respiration consciente. Comme la Cohérence Cardiaque, développée par le Dr David O’Hare -médecin, nutritionniste, psychothérapeute, spécialiste international de la cohérence cardiaque et la Respirologie “Méthode Vital’Respir”, enseignée par Edouard Stacke* –psychosociologue, consultant, coach-. Car la respiration, fonction vitale de l’organisme, nous accompagne en permanence jour et nuit. Pourtant nous lui accordons rarement l’importance qu’elle mérite. Cette activité physique alimente en continu notre corps, de façon autonome, sans que nous en ayons conscience. Grâce à l’utilisation du plein potentiel de votre respiration consciente, vous allez pouvoir installer en vous un meilleur équilibre physique, psychique, émotionnel et énergétique.

*« Les vertus de la respiration Cultivez vitalité et sérénité » Edouard Stacke (éd. Guy Trédaniel -2013).

PRENDRE RENDEZ-VOUS
CONTACTEZ-NOUS